Irène de SAINT-CHRISTOL

Les Messes de Soleil

(La Lucarne ovale Editions)

ETE PLUVIEUX

 

La pluie de l’Eté, obstinée

est l’interminable extrême-onction

d’un printemps qui n’en finit pas

d’attendre

de l’hiver

l’absolution

des neiges d’autrefois.

                                               Que sont devenues les saisons ?

L’atmosphère est imprégnée

de nos incertitudes.

Fragile et faible

Notre vie coule

Dans la pluie de l’Eté.

Abandonnées par l’amour

Les sources ne se gonflent plus

D’espérance, mais de désastres !

                                               L’obscurité gagnerait-elle la terre ?

Nos regards désarmés

Comme ceux des ancêtres nos pères

Baisseront bas les paupières

Devant l’horizon fermé

A toute prière au Dieu Soleil ! …

P1130387