Océan de fleurs

22 octobre 2017

Parc Dupeyroux

P1220357

P1220361

P1220362

P1220366

P1220374

P1220371

P1220369

P1220363

P1220356

P1220370

P1220365

P1220347

Posté par oceandefleurs à 05:25 - Commentaires [2] - Permalien [#]


20 octobre 2017

P1220297

Dans le ciel tous les yeux,  masqués et anonymes

Ont,  par l’éminent  jeu  des nuages  pressés

Pouvoir de révéler, les excès  hérissés

D’un monde à fleur de cœur,  en sursauts  unanimes.

 

Il fallut  tous ces cris,  et rancœurs  légitimes

Afin de dénoncer les écarts insensés

De quelque  sombre sire  aux pouvoirs cuirassés

En échange malsain de ses bontés  minimes.

 

Ainsi,  tôt ou  plus tard la lumière jaillit

Pour confondre l’ivraie  éparse en la nature,

Et l’isoler du grain  qui jamais ne faillit !

 

Puisse dès lors enfin, s’assainir le chemin

Pour que l’un  tende à l’autre,   hors de toute imposture

Ou d’indignité vile,  en souriant, la main !

 Cécile Arielle 18 Octobre 2017

P1220310

P1220308

P1220306

P1220313

P1220312

P1220314

P1220305

 

Posté par oceandefleurs à 04:59 - Commentaires [4] - Permalien [#]

18 octobre 2017

P1220261

P1220273

P1220263

P1220264

P1220267

P1220269

P1220274

P1220270

P1220266

P1220275

P1220262

Posté par oceandefleurs à 05:16 - Commentaires [4] - Permalien [#]

14 octobre 2017

P1220247

P1220248

P1220250

P1220251

P1220252

P1220255

P1220249

P1220257

P1220260

Posté par oceandefleurs à 05:27 - Commentaires [5] - Permalien [#]

11 octobre 2017

P1220233

P1220242

P1220236

P1220237

P1220241

P1220239

P1220243

P1220244

P1220245

 

Posté par oceandefleurs à 05:30 - Commentaires [4] - Permalien [#]


08 octobre 2017

P1220171

P1220172

P1220175

P1220178

P1220195

P1220173

P1220176

P1220198

P1220177

P1220203

P1220210

P1220196

P1220184

P1220187

 

Quand le soleil décline,  une ombre souveraine

Epand tout son mystère en un écrin de choix

Pour les astres au loin, dont la lumière échoit

Sur notre monde bleu. Comme un chant de sirène

 

Alors parfois s’entend.  Si  doux,  il  rassérène

Un mal-être pesant, sans jamais toutefois

Combler le vide immense et remplacer la voix

 Qui s’est, une nuit, tue,  et  plus jamais n’égrène

 

Auprès de moi, le temps,  en heures  de silence 

Et de complicité ! L’aube revient pourtant

Elle efface la lune ! Au ciel,  la turbulence

 

Est furtive ;  un orage  imprévu,  sur l’instant

Tait  son fracas,  ses feux … pour que toujours renaisse

En arche aux sept couleurs,  l’or de notre jeunesse !

Cécile Arielle 23 Septembre 2017

P1220188

 

P1220212

 

Posté par oceandefleurs à 05:37 - Commentaires [4] - Permalien [#]

04 octobre 2017

 

P1220230

P1220214

P1220215

P1220229

P1220221

P1220226

 

On ne sait plus vraiment pourquoi pleure la rose

Un peu de pluie ourlant  bien sûr son teint figé,

Mais tant d’autres échos d’un monde ravagé

Fanent  tout son éclat et la rendent morose ! 

 

Ailleurs, ne danse plus la capucine éclose

Elle éteint sa couleur sous le ciel enragé

Puis se tapit sans bruit, le cœur bien affligé.

Pourtant l’or se répand  devant la  porte close

 

Et les feuilles ont l’air de se moquer du vent …

Après tout rien ne change ici-bas, pensent-elles !

Et la Terre poursuit du Couchant au Levant

 

Le cycle des saisons. L’espace, en son humeur,

Ignore nos tourments : On naît, on vit, on meurt

A l’échelle du temps, de simples bagatelles !

Cécile Arielle 02 Octobre 2017

Posté par oceandefleurs à 05:24 - Commentaires [3] - Permalien [#]

30 septembre 2017

P1220160

P1220146

P1220162

P1220147

P1220158

P1220145

P1220159

P1220161

P1220156

Posté par oceandefleurs à 05:18 - Commentaires [3] - Permalien [#]

24 septembre 2017

P1220149

P1220151

P1220164

P1220166

P1220165

 

P1220168

P1220169

P1220167

 

Petit moment d'humeur ...

D’un mot,  on fait la phrase, et d’elle,  en bavardage

Emerge un paragraphe … et par goût du roman,

Le  sens est  perverti, par quelque truchement …

Mythes et  vérités,  voguent  en décalage !

 

Et chacun d’ajouter  au gré d’un persiflage

Un récit coloré sur un ton savamment

Inspiré,  par un autre ouï-dire … fumant !

Le concept initial a perdu son bagage …

 

A rechercher sans cesse une intention  possible,

A décliner  nos peurs et nos impérities

Sur quelque verbe ou nom,  que de péripéties !!!

 

Pourquoi perdre le  temps quand tant d’autres sujets

Ne souffrent ni retard,  broderies  ou surjets 

Et méritent  l’élan de chaque cœur sensible ?

Cécile Arielle 13 Septembre 2017

 

Posté par oceandefleurs à 05:06 - Commentaires [2] - Permalien [#]

20 septembre 2017

P1220136

P1220137

P1220138

P1220139

P1220140

P1220141

P1220142

P1220144

Posté par oceandefleurs à 05:50 - Commentaires [4] - Permalien [#]