Océan de fleurs

08 décembre 2017

P1220419

 

Je n’ai que quelques pas, à faire lentement,

Pour admirer l’éclat d’une rose fragile

Et pour m’émerveiller  de sa senteur subtile.

Une image saisie aussi furtivement …

 

Et voilà ce clin d’œil entre nous vivement

Figé,  pour  qu’à jamais  ce fidèle vigile

En trait d’union discret,  quand la phrase défile,

Insiste sur l’espoir, encore,   obstinément !

 

Quand bien même le temps  égaré dans un rêve

Aurait perfide,  aimé, jouer les rabat-joie

Il faudrait dans le noir deviner que rougeoie

 

Haletant, enrichi de  serments validés

Un  même cœur vivant  qui palpite  sans trêve

Au-delà du palpable en deux souffles scindés …

Cécile Arielle 06 Novembre 2017

P1220431

P1220422

P1220424

P1220426

 

P1220427

P1220428

P1220429

P1220434

P1220436

 

P1220439

P1220463

 

C'est avec les dernières roses de  ce mois de Décembre, que ...

Voilà pour moi venu le temps d’un silence nécessaire …

Alors, bien qu’un peu en avance

je viens vous offrir  

à vous qui m’êtes fidèles depuis plusieurs années

mais aussi à vous qui passez par hasard,

 tous mes bons souhaits pour ces fêtes de fin d’année.

Je souhaite ardemment que ce Noël  apaise, unisse et fortifie les meilleurs sentiments humains afin qu’ils rejaillissent, enrichis, dans tous les cœurs et les esprits.

Je forme des vœux pour que la santé soit au rendez-vous de l’espoir et qu’elle vous  restitue l’énergie et l’enthousiasme, s’ils ont été, un temps, affaiblis  et découragés.

Prenez soin de vous, de tous les vôtres, même s’ils sont  loin de vous : la pensée et un petit mot gentil  franchissent aisément  les plus longues distances…

Merci d’avoir permis à cet océan de survivre à bien des tempêtes,

et à bientôt, si vous le voulez , pour d’autres moments de partage et de respect mutuel.

Heureuse fin d’année, en toute chaleureuse sympathie.

oceandefleurs

 

Posté par oceandefleurs à 05:11 - Commentaires [3] - Permalien [#]


04 décembre 2017

P1220441

P1220529

P1220530

P1220532

P1220533

 

P1220540

P1220538

Posté par oceandefleurs à 05:36 - Commentaires [4] - Permalien [#]

30 novembre 2017

quelques flocons en fin de matinée !

P1220544

P1220543

Posté par oceandefleurs à 14:21 - Commentaires [4] - Permalien [#]

28 novembre 2017

encore un peu d'Automne ...

P1220505

P1220522

P1220511

P1220513

P1220515

 

P1220517

P1220519

P1220521

P1220526

P1220528

P1220507

P1220527

Posté par oceandefleurs à 05:18 - Commentaires [2] - Permalien [#]

25 novembre 2017

P1220491

P1220474

P1220486

P1220498

P1220494

P1220481

P1220478

P1220500

Posté par oceandefleurs à 05:39 - Commentaires [3] - Permalien [#]


20 novembre 2017

P1220469

P1220470

P1220471

P1220473

P1220476

P1220480

P1220485

 

Derrière les carreaux pour m’abriter du froid

Je regarde le ciel,  et vers lui je voyage

En suivant du regard la fin de l’effeuillage

Ordonné par le vent, pour l’envol maladroit

 

De ces papillons d’or qu’un grain pluvieux foudroie.

Il me semble,  mais est-ce un simple enfantillage 

Avoir  comme autrefois,   faisant fi d’un grillage,

Un désir de marcher sans en avoir le droit

 

Dans un tas déjà fait,  de ces pages d’Automne …

Afin que bruissent  et  crissent sous  chaque  pas

Les ramures au sol. Malgré moi je chantonne

 

Un air de cette enfance aujourd’hui si lointaine …

Et je ferme les yeux. Après tout qui n’a pas

Commis dans le passé, si vénielle fredaine ?

Cécile Arielle 15 Novembre 2017

 

P1220493

P1220502

Posté par oceandefleurs à 05:43 - Commentaires [5] - Permalien [#]

16 novembre 2017

P1220450

P1220413

P1220414

P1220446

P1220451

P1220449

P1220452

P1220448

Posté par oceandefleurs à 05:33 - Commentaires [4] - Permalien [#]

12 novembre 2017

P1220392

P1220403

P1220389

P1220402

P1220386

P1220401

P1220405

P1220391

P1220388

 

Petit moment d'humeur ...

On « dézingue » et l’on « tacle »   on « démonte » on « fustige » (*)

Et voilà désormais le plaisir favori

De qui pense ici-bas être plus aguerri

Dans le droit de juger,   et sans qu’on s’en afflige

 

On « casse »  avec verdeur ! Mais  l’on néglige

Un élément pourtant : le jouet favori

De tout cet irrespect, et sans à priori,

Fera de même un jour,  et l’objet du litige

 

Alors,  perdra la face en devenant la cible !

A ce jeu de farceur, il faudrait mettre fin !

Nul ne devrait jamais,  en roi face au dauphin

 

Se croire tout permis ! Chacun fait ce qu’il peut

Dans ce monde en folie  à la fougue irascible

Et personne n’est,  plus que l’autre,  vertueux.

Cécile Arielle  06 Novembre 2017

(*) expressions  lues et entendues dans les médias ...

 

 

Posté par oceandefleurs à 05:37 - Commentaires [2] - Permalien [#]

08 novembre 2017

P1220343

P1220336

P1220346

P1220341

P1220338

P1220340

 

Indolente, la nuit, trop lentement paresse

Et je jour s’impatiente : en ce huit,  il a tant

De peine à consoler … au moins un bref instant !

Il sait la tâche folle  en chaque forteresse !

 

Et si le soleil luit,  mais si mal intéresse

A quoi bon décider d’inventer un Printemps ?

Les ans ont  déjà fui, les saisons,  et pourtant

La lumière n’est plus jamais enchanteresse !

 

Elle est tout simplement le reflet du silence …

Une rose  fleurit, je crois, ta préférée

Elle vole  en l’air frais,  comme avec  nonchalance

 

Un soupir échappé d’une brume éthérée

Afin d’en préserver la douceur éternelle

Et d’en restituer la grâce  originelle.

Cécile Arielle 21 Octobre 2017

P1220318

Posté par oceandefleurs à 05:01 - Commentaires [2] - Permalien [#]

06 novembre 2017

Bords de mer en Novembre ... Photos Alexis AUPETIT

20171022_130520

20171026_161800

20171022_130522

20171022_131500

20171025_122910

20171021_174725

20171022_130518

20171021_174729

Qui dira que la mer n’a pas « son » caractère ?

Elle change d’humeur selon  son bon plaisir

Elle  étale  son bleu,  qu’un couchant fait rosir

Ou  lance au  grand galop ses moutons et, mystère,

 

Elle  frise de blanc  un sable trop  austère…

Et même par moment,  ne sait plus que choisir

Pour montrer aux passants sa force, et son désir

De n’obéir jamais qu’à son  propre critère :

 

Etre libre ! A sa guise engloutir ou sauver

L’imprudent,  le hautain, le sot  ou le superbe

Et,   comme pourrait dire en substance  un proverbe :

 

Ainsi que la mer, l’âme,  a besoin d’éprouver

Ses remous intérieurs pour  qu’enfin se révèle

En l’Arc en ciel serein, sa lumière éternelle.

Cécile Arielle 02 Novembre 2011

 

 

Posté par oceandefleurs à 05:28 - Commentaires [2] - Permalien [#]