19 mai 2013

Dans mon rêve profond nos deux mains se sont jointes Ensemble nous savions l’imminence du jour Et l’instant redouté du  point de non-retour. Un soupir dit la fin de nos heures conjointes …   Par des onguents secrets nos âmes furent ointes Et l’une vers le ciel, l’autre pour un séjour Ici-bas imposé, fallut-il, le cœur lourd Nos souffles, dénouer ! Lors, nous furent enjointes   A chacun sur sa rive, une marche forcée Et des roses, pour croire encore en un possible : Un de ces rendez-vous de bonheur... [Lire la suite]
Posté par oceandefleurs à 05:07 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,

08 mai 2013

A dérouler sans fin  l’écheveau d’un murmure Il n’est pas un seul mot qui puisse s’oublier. Et si coule  le temps du cruel sablier, Intangible est l’instant que la mémoire emmure.   A chercher dans l’éclat  d’une  jeune ramure Un espoir à garder  pour  l’oser publier, Au vertige inspiré   d’un  obscur fablier, Se fissure,  parfois,  la plus solide armure.   Et les fleurs dont on sait l’éphémère existence Ont su  pourtant garder... [Lire la suite]
Posté par oceandefleurs à 05:06 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
22 janvier 2011

Les roses de Marcela Bausson

Huile sur toile (http://www.ateliercoteau.canalblog.com) Que deviennent les fleurs sur la toile, posées ? Juste un soupçon de rose  une touche première Un jaune paille au cœur d’un volant de lumière Une larme d’eau pure et des ombres croisées   Que le pinceau caresse en esquisses osées. Et s’offre ainsi  le vert en grâce printanière Quand si léger s’épand de subtile manière Le velouté frisson des ondes irisées.   Un nuage de nacre à l’envol curviligne Efface l’inutile et donne au ciel,... [Lire la suite]
Posté par oceandefleurs à 05:36 - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
21 octobre 2010

Le chemin d’un soupir … (petite fable) Un soupir juste enfui de l’ardoise céleste Naviguait sans espoir sur le ressac du temps  … Imprudent, il avait égaré son sextant ! Le vent frais l’emportait de manière fort leste … Avant que du tourment, un coeur ne le déleste Il aperçut la rose et, quelque peu,  distant Lentement il osa, bien qu’encore hésitant Survoler sa corolle en hommage  modeste. La fleur en fut émue, en un léger frisson Elle reçut ce souffle... [Lire la suite]
Posté par oceandefleurs à 05:13 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , ,