19 mai 2013

Dans mon rêve profond nos deux mains se sont jointes Ensemble nous savions l’imminence du jour Et l’instant redouté du  point de non-retour. Un soupir dit la fin de nos heures conjointes …   Par des onguents secrets nos âmes furent ointes Et l’une vers le ciel, l’autre pour un séjour Ici-bas imposé, fallut-il, le cœur lourd Nos souffles, dénouer ! Lors, nous furent enjointes   A chacun sur sa rive, une marche forcée Et des roses, pour croire encore en un possible : Un de ces rendez-vous de bonheur... [Lire la suite]
Posté par oceandefleurs à 05:07 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,

17 janvier 2012

  Qui peut dire au matin ce que sera le soir ? Quel souffle survivra, quel autre trop fragile Eteindra notre allant ? Nous sommes faits d’argile Et ne pouvons sans cesse  aux rêves fous, surseoir                   Il est possible que le tout dernier bonsoir                 Se perde sans écho ! Mais quel sculpteur agile ... [Lire la suite]
Posté par oceandefleurs à 05:32 - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
25 décembre 2010

Noël … Nous ne le dirons pas à l’enfant cette nuit ! Au creux d’un lit de mousse, il dort, calme et fragile. Pétri de tant d’amour et d’un soupçon d’argile Il repose tout nu sous l’étoile qui luit.   Il sera temps demain de lui parler du bruit Du murmure glacé de mon âme fébrile De ton sourire pur, qu’ailleurs, quelqu’un mutile De la voix qui s’éteint, là-bas au fond d’un puits.   Sous le souffle animal, qui réchauffe la crèche Le givre et le cristal ne laissent nulle brèche Par... [Lire la suite]
Posté par oceandefleurs à 00:05 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,