11 février 2013

N’attendez pas de moi que je tourne la page Il est des souvenirs qu’on ne veut oublier ! Quand bien même il faudrait,   amène,  se plier A ces sourires feints, que la raison propage   Il resterait au cœur cet immense tapage Et ce souffle en désordre  au point d’asphyxier Tout élan, tout conseil, et comment obvier Au  désarroi  qui  vient  jusques à  l’abordage   Au matin, puis sans cesse,  à l’esprit  tout empli ? Le livre n’avait  bien au fond... [Lire la suite]
Posté par oceandefleurs à 23:59 - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

08 février 2013

      Tu dors, mais moi je veille et dans le ciel qui pleure Il se trouve un passage où s’unissent nos chants Où,  complices,  nos vœux en silences touchants Fleurissent en regards et serments.  Est-ce un leurre ?     Un souffle au vent muet, me rassure et m’effleure Et je sais cette force et les secrets déchants Qui font écho si doux,  aux envols de  plains chants Que mon âme murmure au souvenir de l’heure …   La pluie à l’aube cesse et le jour vient percer ... [Lire la suite]
Posté par oceandefleurs à 16:58 - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
02 février 2013

Pardon d'être si peu présente ... je suis un peu "débordée" !!! Mais j'observe, dès que je le peux,  les signes imperceptibles de l'éveil du jardin, même sous la pluie, la grêle, la neige ou les rares rayons d'un soleil encore trop pâle ! je vous remercie pour tous  vos si gentils  messages ... Non, je ne vais pas déménager ... je cherche seulement une chose semble-t-il  "rarissime" de nos jours : un petit studio décent et à prix raisonnable,  pour un étudiant !!! Et je vais de surprise en... [Lire la suite]
Posté par oceandefleurs à 19:36 - Commentaires [12] - Permalien [#]
27 janvier 2013

    En colère !   A vouloir se loger en temps de pénurie Il est bien de savoir que dès lors on s’expose A rechercher dès l’aube et sans la moindre pause Une annonce par-ci ;  par-là, sans brusquerie   Un conseil, un avis, lors d’une causerie … Et surtout  à gravir des marches qu’on suppose Amener vers le ciel ! Mais là, se décompose Un innocent espoir!  Car par diablerie   On y trouve des murs à ce point dégradés Que l’on s’enfuit déjà le cœur au bord des... [Lire la suite]
Posté par oceandefleurs à 14:48 - Commentaires [15] - Permalien [#]
19 janvier 2013

Qu’ai-je fait de ces jours que je voulais paisibles ? A croire que jamais je n’aurai de repos ! Les secondes souvent en multiples copeaux Ont  recouvert mes nuits d’heures indivisibles   Et les mots sous mes yeux,  soudain tout illisibles,  Ont noyé mes élans, vidé mes esquipots Anéanti  l’espoir des derniers  à-propos ! Sans doute vaut-il mieux juger ces temps risibles !   De contrainte en embûche il faut bien oublier Que l’hiver suit son cours pour que déjà palpite ... [Lire la suite]
Posté par oceandefleurs à 19:02 - Commentaires [19] - Permalien [#]
11 janvier 2013

Un oiseau dans la nuit, murmure et balbutie Un langage secret, qui me tient en haleine : Il agence les sons comme en filant la laine On mêle les couleurs, et comme en prophétie   Ose annoncer le jour et sa suprématie ! Il devine pourtant une noirceur vilaine  Où crépite là-haut,  dans cette immense plaine, Impalpable et mouvante,  ultime facétie,   Un farfadet  brillant qui jaillit dans l’espace Et disparaît,  si vif qu’il échappe au regard ! Quelle est cette... [Lire la suite]
Posté par oceandefleurs à 17:48 - Commentaires [1] - Permalien [#]

08 janvier 2013

Il arrive parfois que mille sentiments S’emmêlent dans le cœur : comme des oxymores Ils s’opposent l’un l’autre  aigus tels  des claymores Ils tressent  leurs écarts en de longs  filaments …   Si l’on pleure de joie on rit  de ses tourments On accorde crédit à tous les  matamores On foule sans émoi  l’éclat des sycomores Et de tout ce chaos, naissent des firmaments …   Que l’on  devine emplis d’étoiles si lointaines ! Et l’on pense aux esprits qui peuplent leurs... [Lire la suite]
Posté par oceandefleurs à 17:30 - Commentaires [3] - Permalien [#]
03 janvier 2013

Il ne resta bientôt dans ce parc flamboyant Que des arbres moussus dévorés par le lierre … Il brodait chaque tronc,  comme une dentellière Aurait, de son aiguille, habile,  en tournoyant   Au point mignon, voulu cet ouvrage seyant : Un  col orné de fleurs en longue lavallière ! Et l’herbe en auréole  à beauté séculière Offrit  l’écrin  de choix  à l’hiver faux-fuyant.   Fallait-il percevoir au clair du temps obscur La trace de ton pas  en ton dernier... [Lire la suite]
Posté par oceandefleurs à 16:52 - Commentaires [2] - Permalien [#]
22 décembre 2012

A l’aube du matin de cette fin du monde Annoncée à grands cris par des esprits « savants »  Le soleil éclairait les derniers survivants  Sur la terre déjà, disait-on,  moribonde !   Au loin se redoutait cet orage qui gronde Et  punit  de ses feux les humains décevants Comme une Apocalypse aux effets adjuvants ! Mais le jour poursuivit sa course  vagabonde …   On ne put voir surgir de ces monts élevés Nul être fantastique ;   et nul astéroïde Au soir... [Lire la suite]
Posté par oceandefleurs à 16:33 - Commentaires [2] - Permalien [#]
15 décembre 2012

Sur la pointe des pieds, à l’ombre d’une rime Il m’apparait plus sage imperceptiblement  D’oser ici  suspendre, avec votre agrément, Les jours, qu’à tant de  fleurs, d’ordinaire, j’arrime.                                                     Une saison... [Lire la suite]
Posté par oceandefleurs à 05:14 - Commentaires [34] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,