04 avril 2014

Posté par oceandefleurs à 05:41 - Commentaires [3] - Permalien [#]

03 avril 2014

Posté par oceandefleurs à 05:48 - Commentaires [7] - Permalien [#]
31 mars 2014

   
Posté par oceandefleurs à 05:40 - Commentaires [13] - Permalien [#]
29 mars 2014

     
Posté par oceandefleurs à 05:38 - Commentaires [9] - Permalien [#]
26 mars 2014

Posté par oceandefleurs à 05:19 - Commentaires [8] - Permalien [#]
22 mars 2014

  Dans l’univers jamais ne s’effacent les mots Les rires,  les serments : ils tournent en ellipse Animés par l’élan  qui,  pour toujours,  éclipse A la fois  nos espoirs,  nos rêves à huis clos !   Comment imaginer dans ce monde forclos Même au gré d’une image ou d’une paralipse Une force indûment nommée : Apocalypse ? Elle  fut l’instant clé qui vit naître les flots   A la source de l’être où nous pûmes un temps Trop bref, mais radieux, unir quelques... [Lire la suite]
Posté par oceandefleurs à 05:02 - Commentaires [12] - Permalien [#]

18 mars 2014

MH 377 Les cinq sens aux aguets,  le sixième en éveil Essayons de capter à l’infini les ondes Oscillant dans la nuit  entre nos mille mondes Er cherchons la  lueur d’un ultime soleil.   Le brouillard envahit nos rêves sans sommeil … Mais au loin,  sans écho,  se perdent,   moribondes Une phrase, une trace,  à jamais  vagabondes ! En l’océan se tient un étrange conseil …   Comment sonder les cœurs, les esprits et les âmes ? Il s’invente... [Lire la suite]
Posté par oceandefleurs à 05:59 - Commentaires [10] - Permalien [#]
15 mars 2014

Posté par oceandefleurs à 05:38 - Commentaires [6] - Permalien [#]
11 mars 2014

Posté par oceandefleurs à 05:16 - Commentaires [7] - Permalien [#]
08 mars 2014

Elles poussent sans bruit jaillissant sous la lune Afin de défroisser lentement leurs couleurs Qu’un bouillard repliait sous les grains querelleurs. Entends-tu leur frisson de plaisir,  sans rancune,   Alors que le soleil  de ses rayons, falune Enfin notre univers ? Chacune de ces fleurs Renaît un peu pour toi,  puis s’embrume de  pleurs … L’histoire tait pourtant  l’ampleur d’une  lacune,     Aussi béante et  froide,  et si l’azur invite A cueillir ce... [Lire la suite]
Posté par oceandefleurs à 05:44 - Commentaires [10] - Permalien [#]