P1220469

P1220470

P1220471

P1220473

P1220476

P1220480

P1220485

 

Derrière les carreaux pour m’abriter du froid

Je regarde le ciel,  et vers lui je voyage

En suivant du regard la fin de l’effeuillage

Ordonné par le vent, pour l’envol maladroit

 

De ces papillons d’or qu’un grain pluvieux foudroie.

Il me semble,  mais est-ce un simple enfantillage 

Avoir  comme autrefois,   faisant fi d’un grillage,

Un désir de marcher sans en avoir le droit

 

Dans un tas déjà fait,  de ces pages d’Automne …

Afin que bruissent  et  crissent sous  chaque  pas

Les ramures au sol. Malgré moi je chantonne

 

Un air de cette enfance aujourd’hui si lointaine …

Et je ferme les yeux. Après tout qui n’a pas

Commis dans le passé, si vénielle fredaine ?

Cécile Arielle 15 Novembre 2017

 

P1220493

P1220502