20171022_130520

20171026_161800

20171022_130522

20171022_131500

20171025_122910

20171021_174725

20171022_130518

20171021_174729

Qui dira que la mer n’a pas « son » caractère ?

Elle change d’humeur selon  son bon plaisir

Elle  étale  son bleu,  qu’un couchant fait rosir

Ou  lance au  grand galop ses moutons et, mystère,

 

Elle  frise de blanc  un sable trop  austère…

Et même par moment,  ne sait plus que choisir

Pour montrer aux passants sa force, et son désir

De n’obéir jamais qu’à son  propre critère :

 

Etre libre ! A sa guise engloutir ou sauver

L’imprudent,  le hautain, le sot  ou le superbe

Et,   comme pourrait dire en substance  un proverbe :

 

Ainsi que la mer, l’âme,  a besoin d’éprouver

Ses remous intérieurs pour  qu’enfin se révèle

En l’Arc en ciel serein, sa lumière éternelle.

Cécile Arielle 02 Novembre 2011