08 octobre 2017

  Quand le soleil décline,  une ombre souveraine Epand tout son mystère en un écrin de choix Pour les astres au loin, dont la lumière échoit Sur notre monde bleu. Comme un chant de sirène   Alors parfois s’entend.  Si  doux,  il  rassérène Un mal-être pesant, sans jamais toutefois Combler le vide immense et remplacer la voix  Qui s’est, une nuit, tue,  et  plus jamais n’égrène   Auprès de moi, le temps,  en heures  de silence  ... [Lire la suite]
Posté par oceandefleurs à 05:37 - Commentaires [4] - Permalien [#]