08 août 2017

        Le ciel était de nacre et l’air doux et paisible Aucun signe apparent,  d’un demain  redouté … Tout au plus  mais au loin,  quelque flux  andante Suggérant  sans le dire  un  instant  divisible.   En moi,  ce flou, pourtant devînt  clair et lisible. Un vertige   soudain, comme un songe éventé Laissant crue, et cruelle une réalité : J’étais seule  et perdue en ce monde visible !   Il fallut... [Lire la suite]
Posté par oceandefleurs à 05:02 - Commentaires [4] - Permalien [#]