P1210588

P1210596

P1210599

P1210589

P1210597

P1210582

P1210601

Personne n’a vraiment, dit-on,  la science infuse

Et les devins  friands de nos naïvetés

Ont dans leur clair-obscur,  riche d’ambiguïtés

Autant de fausses-clés, que, libre,  je refuse !

 

Et dans tout ce chahut,  qui s’acharne et diffuse

Aux quatre vents  des bruits,  censés  irréfutés,

Je me sens  enhardie et suit ces volontés

Que  mon  passé toujours,  vers mon présent, transfuse !

 

A chacun de choisir, de se déterminer

Mais avec ce respect pour  le rêve de l’autre ;

Il n’est pas en ce monde, un seul chemin : le nôtre !

 

Alors avec décence abordons le possible

Oublions l’angélisme, ayons pour seule cible

Un futur apaisé plein de fleurs à glaner !

Cécile Arielle 05 Mai 2017