31 août 2016

  De bonne grâce ou pas les jardins ont fleuri … La terre a tant reçu  de larmes innocentes Et le ciel accueilli  les peurs convalescentes ! Un été  différent,  pourtant,  à priori   La saison des loisirs ! Si certains ont souri C’est pour affronter mieux les douleurs  adjacentes Et croire encore un peu  qu’à peine incandescentes Une et d’autres  lueurs laisseront bien marri   Celui  qui, sans vergogne a voulu circonscrire Avec la haine au cœur, un art... [Lire la suite]
Posté par oceandefleurs à 05:15 - Commentaires [3] - Permalien [#]

30 août 2016

impressions écossaises (1)

Les Vacanciers sont  désormais  tous (ou presque !) de retour ! Voilà quelques-uns des beaux souvenirs qu'ils ont si gentiment accepté de me confier pour les partager sur le blog. Je les en remercie Vous les découvrirez au fur et à mesure ...   Photos Sébastien Kech
Posté par oceandefleurs à 06:24 - Commentaires [2] - Permalien [#]
28 août 2016

Fabienne et Jean-Paul Wind ont photographié leur beau jardin                  
Posté par oceandefleurs à 05:46 - Commentaires [2] - Permalien [#]
27 août 2016

Photos Fabienne et Jean-Paul Wind    
Posté par oceandefleurs à 05:44 - Commentaires [2] - Permalien [#]
21 août 2016

Les bords de mer de Dinard à Saint Cast

Photos Fabienne et Jean-Paul Wind   C’est au bout du chemin que tout commence enfin ! Naître fut sans nul doute une audace indicible … Occultant le passé pour  un  futur possible  Il fallut trop longtemps   en renier la fin.   C’est au bord de l’eau  vive  au reflet cristallin Que le rêve peut-être approche de la cible Et se fond  dans le flux du temps irréversible. Il demeure constant,  un code sibyllin   Que nul n’a décrypté parmi les grains de sable Ici... [Lire la suite]
Posté par oceandefleurs à 05:17 - Commentaires [5] - Permalien [#]
08 août 2016

      Qui donc aurait osé quand bascula le temps Prédire un seul  demain puis un autre,  un  encore … Un de ces jours sans fin toujours contraint d’éclore Aussi long qu’un été  sans les feux d’un  printemps ?   Qui donc aurait misé  sur l’aube qui s’étend Jusqu’au tardif sommeil,  pour qu’avec Terpsichore Un oiseau danse et vole et sur l’heure édulcore En mon  âme,  la peur,  qu’un bruit sourd sous-entend ?  ... [Lire la suite]
Posté par oceandefleurs à 05:37 - Commentaires [6] - Permalien [#]