Photos RAPHAËL

IMGP2747

IMGP2757


La ville s’est perdue au cœur de l’océan

Dans les gerbes de brume et des vapeurs émises

Au-delà du réel. Les ondes compromises

Ont au loin sur l’écueil,  abandonné séant

 

Leur courroux, leur vigueur à l’espace béant.

Les ombres sont au ciel étrangement soumises

Et des âmes sans doute ont des douleurs permises

Alors que nul soleil n’effrange le néant.

 

Est-ce ainsi qu’au matin,  vont s’abaisser les glaives ?

Et ces grondements sourds qui s’échappent des pouls

Vont-ils enfin cesser par quelques fleurs absous ?

 

Est-ce ainsi que souvent  s’effacent tous les rêves ?

Tandis que pleut encore une bruine salée

Et   que feule l’air gris sur la plage volée …

 

Cécile Arielle 05 Février 2011

IMGP2669

IMGP2633